Du beau jeu au féminin

Share Button

 A l’occasion de la journée internationale de la femme, et comme le veut la tradition, la Ligue des Echecs de Tizi-Ouzou a organisé en ce vendredi 10 Mars 2017, la demi-finale du championnat de wilaya individuel féminin, au Centre des Loisirs Scientifiques.

En présence d’une quarantaine de joueuses représentant les clubs de l’ACT, le CEA, le CSI, le DSS15, l’EST et l’USA, le tournoi a eu deux enjeux principaux. Il s’agissait en effet de déterminer les trois premières qui constitueront la sélection de wilaya appelée à participer à la demi-finale du championnat national féminin, et d’arracher les neufs places qualificatives à la finale  du championnat de wilaya féminin, aux trois comme au neuf, allait se greffer la championne de wilaya en titre.

Le long des six rondes disputées à la cadence de trente minutes au finish, la ténacité était de mise, avec à la clé, de très belles parties et quelques sensations, œuvres des jeunes révélations que furent Beldi Hanane et Lagab Lina, cette dernière est appelée à disputer d’ailleurs un match d’appui pour confirmer son ticket en finale, face à Belabbas Sarah.

Les favorites elles, ont connu des fortunes diverses. D’abord celles qui ont assuré, à l’image de Nassr Lina qui dès le départ a affiché ses ambitions en venant à bout de toutes ses adversaires, et en ne concédant que la nulle, lors de la ronde ultime du tournoi. Ainsi donc, la championne d’Afrique a pris la première place devant Nouali Djouher qui n’a concédé qu’un point face à Lina, et Afgoun Dyhia, troisième avec cinq sur six.

L’autre Afgoun, Tinhinane en l’occurrence, a trébuché dès la deuxième ronde, face à Beldi justement. Elle n’a du sa qualification qu’à un sans faute dans la suite du parcours et une nulle en toute fin du tournoi. Boubakour Ferroudja, pourtant habituée à jouer les premiers rôles, a elle encore trébuché lors de cette demi-finale, tout comme Chebli Nassima et Touzrir Rezika.

Les qualifiées à la finale sont donc les Nassr Rania –tenante du titre-, Lina et Manel, auxquelles s’ajoute Nouali Djouher, Maakni Assia, Akkou Katia, les sœurs Afgoun, Cherifi Sarah, alors que Lagab et Bellabbas sont appelées à en découdre dans un match d’appui qui s’annonce d’ores et déjà, palpitant.

Laisser un commentaire